Logo
hoteles

CHAMPIGNONS ET TRUFFES EN TERUEL

La province de Teruel est considérée comme un paradis mycologique par l'abondance de ressources, l'apparition dans nombreux points de sa géographie et, surtout, parce qu'on trouve une espèce, la truffe, que dans notre communauté abonde en quantité et qualité. Maintenant vous avez la possibilité de parler et discuter avec d'autres usagers sur les champignons  et truffes de Teruel dans notre forum.
N'importe quel champignon en forme de chapeau soutenu par une tige, trouve dans plusieures parts de Teruel son habitat pour pousser parfaitement. Et dans telles circonstances on croit qu'il y a entre 2.000 et 3.000 espèces dans tout le territoire de Teruel et même quelques unes ont une terminologie autochtone. Ainsi le lactaire délicieux (níscalo en espagnol) on l'appelle “fondo royo”, à la morille (colmenilla en espagnol) on la connaît aussi comme “morguela” ou “murgona”, et le “robellón” on l'appelle aussi “Ongorrés”.

Teruel et Albarracín offrent un excellent marché naturel où on peut trouver nombreuses variétés de ces petits mets.

Teruel est une région privilégiée se référant à la truffe, surtout les zones du Pre- Pyrénées orientaux de Huesca et les régions montagneuses du Maestrazgo, Gúdar et Javalambre. Les marchés de Graus, Mora de Rubielos et Morella sont ce qui marquent le prix de la truffe à niveau national. La province de Teruel est la première productrice national où l'activité plus intense se produit au Maestrazgo, Sierra de Gúdar, Javalambre et zones montagneuses du Bas Aragon et de Matarraña. Mais si on va vers les terres de Huesca, les zones des truffes plus reconnues sont la Ribagorza, Sobrarbe, Benabarre, Aínsa et, bien entendu, Graus avec une suprématie catégorique.

L'intérêt existant par la truffe dans cettes zones n'est  pas pour sa consommation interne, qui ne réussit pas un pourcentage significatif du total des ventes, c'est la forte demande des deux zones importatrices par excellence : Cataluña et la France.

Récolter les truffes est un mystère même pour les experts. Après une journée de recherche, on peut retourner à la maison sans avoir rien retrouvé ou avec quelques centeines de grammes. Normalement on trouve truffes entre 2 et 10 grammes, mais on se rapelle de quelques unes que faisaient jusqu'à 800 grammes.
Jadis sa recherche, car elles sont cachés au sous-sol, à 30 centimètres, se faisait avec l'aide des cochons. Aujourd'hui ils ont été remplacés par des chiens dressés. Un chien qui trouve les truffes n'a pas de prix.

Le prix d'une truffe en origine, en fonction de sa qualité et des difficultés de sa localisation, peut aller entre les 600 € et les 200.000 € par kilo dans une seule journée.
Click here if you want to go back to the top Click in this link if you want to make a hotel revervation